Conseils & Astuces

Refaire un stage après l’obtention de son diplôme : une fausse bonne idée ?

Publié le 10 juin 2021 | Mis à jour le 10 juin 2021

stage_après_obtention_diplome

Pour la grande majorité des étudiants, le stage de fin d’études est synonyme de recherche d’emploi. Mais face à la crise sanitaire actuelle qui complique souvent cette recherche, certains étudiants, par crainte d’une longue période blanche sur leur CV, préfèrent refaire un autre stage.

VIP Stage & Alternance fait pour vous le point sur les avantages et les inconvénients de ce choix.

 

 

Les avantages de ce choix

Plusieurs raisons peuvent pousser un étudiant à faire ce choix :

  • Un souhait de réorientation ou d’affiner son choix : Les stages permettent aux étudiants de se rendre compte de façon pratique si la voie professionnelle choisie leur convient. Ce sont donc des moments d’immersion professionnelle très importants. Un stage de fin d’études peut donc faire comprendre au jeune qu’il a choisi la bonne voie professionnelle ou qu’il s’est trompé dans son choix. Un stage après l’obtention du diplôme peut donc lui permettre de se réorienter sans pour autant reprendre complétement ses études.  Comme ce fut le cas pour Maxime : « Lors de mon stage de fin d’études, j’avais choisi de trouver des missions de marketing pur car j’aimais beaucoup ce que j’avais appris en cours et je pensais que la mise en pratique de ces enseignements me plairait. Au bout de quelques semaines, je me suis aperçu que cela ne correspondait pas à ce que j’imaginais et que je ne souhaitais pas en faire mon métier. A l’issue de ce stage et après l’obtention de mon diplôme, j’ai choisi de refaire un stage en communication digitale, ce qui me correspondait plus. Je suis désormais plus sûr de mes choix et armé pour rechercher un emploi qui me conviendra ».
  • Rester dans une entreprise pour bénéficier d’une opportunité à court terme : il arrive qu’un stage de fin d’études débouche directement sur une embauche. Mais quelquefois, l’entreprise et l’étudiant qui souhaitent pourtant continuer à travailler ensemble ne puissent pas le faire dans l’immédiat, faute de budget. Un nouveau stage peut alors être une solution d’attente si des opportunités au sein de la structure peuvent se créer à court terme. Ce qui a été le cas pour Charlotte : « J’ai adoré mon stage de fin d’études : l’entreprise, mes missions, mes collègues… L’entreprise était aussi contente de moi et voulait m’embaucher mais ne pouvait pas le faire sans la signature d’un gros contrat qui devait peut-être arriver. J’ai alors décidé de faire un stage supplémentaire et j’ai ainsi pu patienter jusqu’à mon embauche, 4 mois après, grâce à la signature attendue ».
  • Renforcer son CV: Chez d’autres jeunes diplômés, cette décision s’explique par un manque d’opportunités d’emploi dans leur secteur/fonction recherchés. Face à une pénurie d’offres, renforcée par la crise sanitaire actuelle, ils font alors le choix de refaire un stage après l’obtention de leur diplôme pour acquérir encore plus d’expérience professionnelle plutôt que de voir leur recherche d’emploi durer dans le temps.

En renforçant son CV, l’étudiant agrandit également son réseau professionnel.

 

 

 

Les inconvénients de refaire un stage après l’obtention de son diplôme

  • Les difficultés administratives: Depuis quelques années, le Gouvernement essaye de rendre cette pratique plus difficilement réalisable. Pourquoi ? Ce choix « administratif » est fait pour relancer au maximum l’emploi des jeunes et donc en réduire le chômage. Il devient alors compliqué voire impossible de mettre en place cette pratique dans certaines structures de formations.
  • Les difficultés financières : Refaire un stage n’est pas sans impact sur la situation financière d’un étudiant. En effet, une indemnité de stage n’est évidemment pas équivalente à un véritable salaire, ce qui peut mettre l’étudiant concerné dans une situation financière difficile et précaire.
  • L’impact moral : Il est évident que de prendre cette décision n’est pas sans impact moral. En effet, après plusieurs années d’études, il est légitime de souhaiter entrer dans la vie active, notamment pour faire des projets liés à une certaine situation financière. Repousser ces projets peut pour certaines être pénible et frustrant.

 

 

Les conseils de VIP Stage & Alternance pour faire votre choix

  • Définissez vos objectifs et penser sur le long terme: Pour ne pas perdre de temps et être en phase avec ses objectifs professionnels, l’étudiant doit impérativement se poser les bonnes questions : Comment je me vois dans 5 ou 10 ans ? Est-ce que ce stage supplémentaire m’apportera une expérience significative que je pourrais valoriser ? Est-ce qu’il me permettra de monter en compétence sur des outils spécifiques ? Si la majorité des réponses est oui, il peut alors être utile de faire ce court sacrifice pour voir sa carrière mieux décoller après cette expérience supplémentaire.
  • Savoir mettre en avant cette expérience : Il est primordial de savoir expliquer facilement ce choix en entretien, pour d’une part se différencier grâce à une expérience supplémentaire et d’autre part négocier un salaire un plus intéressant puisqu’on est plus expérimenté.

Ce stage supplémentaire sera souvent un atout aux yeux des recruteurs car il permet à l’étudiant d’acquérir plus d’expérience et ainsi être encore plus opérationnel sur le marché du travail.

Partager cet article sur les réseaux sociaux


D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Bernard_Buisson
Partenaires

Portrait partenaire : le Crédit Agricole Centre-Est

Etoffer_CV_été
Conseils & Astuces-Actualités

Etoffer son CV pendant l’été

Négociation gratification salaire
Conseils & Astuces

Gratification de stage : comment la négocier selon son niveau d’étude et son expérience ?

Jean_Marc_Raymond_VIP_Stage_Alternance
Partenaires

Portrait Partenaire : VEOLIA Eau Région Centre-Est